S'informer sur le cancer

Les soins de support

lundi, 03 juin 2013 15:08 Écrit par

Les soins de support sont "l'ensemble des soins et soutiens qui peuvent être proposés à une personne atteinte de pathologie cancéreuse, à côté des traitements spécifiques destinés à soigner sa maladie comme la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie." (Brochure "Les soins de support, pour mieux vivre les effets du cancer", Ligue contre le cancer)

Les soins de support sont très divers:

- Prise en charge de la douleur

- Soutien psychologique

- Accompagnement social

- Nutrition

- Rééducation

- Socio-esthétique

...

L'accès aux soins de support doit être proposé lors de la consultation d'annonce afin que les patients puissent en bénéficier dès le début de leur prise en charge.

Pour plus d'informations:

Brochure soins de support - Ligue contre le cancer

Site internet de l'AFSOS (Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support)

Prévention et dépistage

lundi, 03 juin 2013 14:45 Écrit par

Prévention

L'incidence de certains cancers est liée à des facteurs de risques.

Les facteurs de risques les plus connus proviennent:

- Du comportement des individus: tabac, alcool, alimentation, activité physique

- De l'environnement: pesticides, particules fines, agents infectieux...

- Du travail: exposition à l'amiante

Pour plus d'informations: cliquez ici

Dépistage


La détection précoce des cancers augmente les chances de rémission. 

Certains dépistages sont organisés au niveau national: cancer du sein, cancer du côlon, cancer du col de l'utérus (à titre expérimental en Guyane).

L'organisme chargé des dépistages organisés en Guyane est l'AGDOC: 05.94.38.09.39

Les autres dépistages peuvent être réalisés à l'initiative du médecin ou du patient. Le plus souvent au regard de l'âge du patient (cancer de la prostate), des symptômes perçus ou d'une prédisposition génétique connue (dépistage précoce du cancer du sein).

Pour plus d'informations: cliquez ici

 

Certains publics nécessitent une prise en charge spécifique et personnalisée dans des centres référencés au niveau national:

-Les enfants et adolescents: cancers pédiatriques

-Les adultes ayant un cancer rare

-Les personnes âgées: oncogériatrie

-Les personnes atteintes de prédispositions génétiques: oncogénétique

Le dispositif d'annonce et le programme personnalisé de soins sont des obligations prévues par le Plan Cancer afin de permettre un meilleur accompagnement du patient dans son parcours de soins.

Le dispositif d'annonce comporte différentes phases:

-Un temps médical: réalisé par le médecin, souvent un spécialiste.

-Un temps d'accompagnement soignant: réalisé par un(e) infirmier(e) qui établi un bilan de la compréhension du patient des informations médicales délivrées par le médecin et précise s'il en est besoin certaines informations

-L'accès à une équipe impliquée dans les soins de support: les besoins en soins de support, notamment l'orientation vers un accompagnement social et/ou un soutien psychologique, auront été évalués lors du temps d'accompagnement soignant.

-Un temps d'articulation avec la médecine de ville: le Plan Cancer prévoit de remettre le médecin traitant au coeur du parcours de soins du patient. Il est donc nécessaire qu'il soit informé du déroulement de la prise en charge du patient.

 Le programme personnalisé de soins (PPS) retrace toute la prise en charge du patient et permet la liaison entre les différents professionnels impliqués.

Il doit être remis au patient dès le début de sa prise en charge et comprend:

-Un volet médical

-Un volet social

-Un volet contacts utiles

Un programme personnalisé de l'après-cancer (PPAC) est également en train de se développer.

Les réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) réunissent des professionnels de différentes spécialités médicales (au minimum trois) afin de discuter des nouveaux cas de cancer et décider de manière collégiale des traitements possibles.

A la suite de cette réunion, le médecin informe son patient de son futur parcours de soins au regard de la décision de la RCP.

 

Le Guide du cancer

lundi, 07 juin 2010 17:53 Écrit par

Logo Réseau Onco

Le guide du cancer


 

 

- Le cancer, une maladie comme les autres et pas comme les autres

- Les différents types de cancer

- Les prises en charge spécifiques

- Les soins

- Les traitements par pathologie

- Les affections de longues durée (ALD)

- Prévention et dépistage

- Les droits du patient

- La législation sociale

- Les soins de support

 

 


Le cancer, une maladie comme les autres et pas comme les autres

 

 

onco_fleur

 

 

Liens:

Qu'est-ce que le cancer?

Les mécanismes de la cancérisation

 

 


Les différents types de cancer

 

 

 

Cliquez sur le type de cancer qui vous concerne afin d'accéder aux guides élaborés par l'INCa et la Ligue contre le cancer

Le cancer du sein

Le cancer de la prostate

Le cancer du colon et du rectum

Le cancer de l'estomac

Le cancer du poumon

Le cancer de la peau

Les tumeurs du cerveau

Les leucémies

 


Les prises en charge spécifiques

 

 

 

Certaines pathologies et/ou certains patients requièrent une prise en charge particulière:

Le cancer chez l'enfant

Les cancers chez l'enfant et l'adolescent - la cancérologie pédiatrique

Le guide: Mon enfant a un cancer

Le cancer chez la personnes âgée

Le cancer de la personnes âgée

Prise en charge spécifique des personnes âgées: L'oncogériatrie

Le journal d'OncoGériatrie: http://www.le-jog.com

Les cancers rares

La prise en charge des cancers rares

L'oncogénétique

L'identification des gènes de prédisposition à certains cancers:l'oncogénétique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les soins

 

 

La chirurgie:

Il s'agit d'un traitement local. C'est souvent le premier acte médical auquel font face les patients pour confirmer le diagnostic et préciser la suite des traitements lorsque l'acte chirurgical ne suffit pas à éliminer totalement la maladie.

http://www.e-cancer/pendant-les-traitements/la-chirurgie

La chimiothérapie:

Il s'agit d'un traitement médicamenteux comportant un ou plusieurs produits destinés à éliminer les cellules cancéreuses.

Guide: Comprendre la chimiothérapie

La radiothérapie:

Il s'agit d'un traitement locorégional par l'utilisation de rayonnement.

Guide: Comprendre la radiothérapie

Les essais cliniques:

Ils permettent de tester des traitements innovants ne portant pas atteintes à la sécurité sanitaire des patients concernés.

Guide: les essais cliniques

Le registre des essais cliniques


Les traitements par pathologie

 

 

Guide: Les traitements du cancer du côlon

Guide: Les traitements du cancer du rectum

Guide: Les tumeurs au cerveau

Guide: Les traitements des cancers du poumon

Guide: Les traitements des cancers de l'ovaire

Guide: Les traitements du cancers de la prostate

Guide: Les traitements du cancer invasif  du col de l'utérus

Guide: Les traitements du cancer du foie


Les affections de longues durée (ALD)

 

La prise en charge de votre cancer colorectal

La prise en charge du cancer invasif de l'utérus

La prise en charge du mélanome cutané

La prise en charge du cancer de la vessie

La prise en charge du cancer du rein

La prise en charge du cancer de la thyroïde

La prise en charge du cancer du poumon

La prise en charge du cancer de l'ovaire

La prise en charge du cancer de la prostate

La prise en charge du cancer du sein

La prise en charge du cancer des voies aerodigestives supérieures

La prise en charge du cancer du foie

La prise en charge du cancer du pancréas

La prise en charge du cancer du testicule

La prise en charge du cancer de l'endomètre

La prise en charge de la leucémie lymphoïde chronique

La prise en charge du myélome multiple

La prise en charge du cancer de l'oesophage

La prise en charge du cancer de l'estomac

 


 

Prévention et dépistage

 

 

 

Les causes d'un cancer ne sont pas toujours connues. Des facteurs de risques ont néanmoins été définis et des actions de dépistages ont été mises en place notamment auprès des population dites « à risque ».

Prévention:

3 types de facteurs de risques ont été déterminés:

- Les risques liés au mode de vie

- Les risques liés à l'environnement

- Les risques liés au milieu de travail

Liens:

Prévention - documents de l'INCa

Questions fréquentes

Dépistage:

Il existe des campagnes nationales pour le cancer du sein et le cancer colorectal. Pour les autres types de cancer, un dépistage est possible sur indication médicale. Le dépistage permet de détecter de façon précoce un cancer et donc d'optimiser les chances de rémission.

Liens:

Dépistage - documents de l'INCa

Questions fréquentes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les droits des patients

 

 

- Le droit à l'information

- Le consentement aux soins

- Le respect de la confidentialité des informations

- La recherche biomédicale et les essais cliniques

- Soins palliatifs et fin de vie

- La législation sociale

- Les soins de support

 

Textes de référence:

Loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé

Charte de la personne hospitalisée

 

Le droit à l'information

Chaque patient a le droit à une information individuelle et compréhensible sur son état de santé.

Cette information doit être délivrée lors d'un entretien individuel. Le médecin doit s'assurer de la bonne compréhension, en faisant appel à un traducteur si besoin.

Le dispositif d'annonce institué par le Plan Cancer est donc un outil essentiel pour s'assurer que le patient a bien compris son diagnostic, le ou les traitements proposés ainsi que leurs risques et conséquences éventuels.

« Toute personne a le droit d'être informée sur son état de santé. Cette information porte sur les différentes investigations, traitements ou actions de prévention qui sont proposés, leur utilité, leur urgence éventuelle, leurs conséquences, les risques fréquents ou graves normalement prévisibles qu'ils comportent ainsi que sur les autres solutions possibles et sur les conséquences prévisibles en cas de refus... », art. L.1111-2 et suivants du Code de la santé publique.

Liens:

Article L.1111-2 du Code de la santé publique

« Le droit à l'information sur son état de santé » - Article FEHAP (Fédération des Etablissements Hospitalier et d'Aide à la Personne)

 

Le consentement aux soins

Le médecin a l'obligation de recueillir le consentement du patient à chaque étape du parcours de soins.

Si celui-ci est inconscient, il devra s'adresser à la personne de confiance désignée préalablement par le patient ou, à défaut, à ses proches.

attentionLa personne de confiance ne doit être confondue avec la personne à prévenir. Il peut s'agir de deux personnes distinctes.

Le médecin ne peut agir sans avoir recherché le consentement du patient qu'en cas d'urgence et si le patient est hors d'état de s'exprimer.

« Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment. », art. L.1111-4 et suivants du Code de la santé publique

Liens:

Article L.1111-4 du Code de la santé publique

La personne de confiance - Article L.1111-6 du Code de la santé publique

Cancer Info: L'information de l'entourage - La personne de confiance

"Le consentement aux soins"  - Article FEHAP

 

Le respect de la confidentialité des informations

Tous les professionnels médicaux, paramédicaux ou administratifs qui participent à la prise en charge du patient sont tenus au respect de la confidentialités des informations auxquelles ils ont accès.

Les échanges d'informations entre équipes médicales pour une bonne continuité et coordination des soins sont évidemment admis.

Les informations médicales sont transmises aux proches uniquement avec l'accord du patient, sauf s'il est dans l'impossibilité de s'exprimer.

Le consentement des patients mineurs ou majeurs sous protection judiciaire (tutelle, curatelle...) doit également être recherché et pris en compte dans la mesure du possible.

« Toute personne prise en charge par un professionnel, un établissement, un réseau de santé ou tout autre organisme participant à la prévention et aux soins a droit au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant. »

« en cas de diagnostic ou de pronostic grave, le secret médical ne s'oppose pas à ce que la famille, les proches de la personne malade ou la personne de confiance reçoivent les informations nécessaires destinées à leur permettre d'apporter un soutien direct à celle-ci, sauf opposition de sa part », article L.1110-4 du Code de la santé publique.

Liens:

Article L.1110-4 du Code de la santé publique

"Le secret médical" - Article Cancer Info

 

La recherche biomédicale et les essais cliniques

La recherche est le premier axe du Plan Cancer 2009-2010 dont l'un des objectifs est d'  « augmenter l’inclusion des patients dans les essais cliniques en favorisant la participation des secteurs public et privé, et les médecins généralistes. » Mesure 4 du Plan Cancer.

L'objectif est d'apporter plus rapidement le bénéfice de traitements innovants aux patients tout en respectant un cadre juridique protecteur.

 

Liens:

Loi n° 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique

Article L.1121-1 du Code de la santé publique

"Essais thérapeutiques - Quelle sécurité? Quels droits pour les patients", Ligue contre le cancer

Guide des essais cliniques - INCa

Les réponses à vos questions - INCa

 

Les soins palliatifs et la fin de vie

Le choix du patient est déterminant pour la poursuite des traitements lorsque la maladie est à un stade avancé.

« Les soins palliatifs sont des soins actifs, continus, évolutifs, coordonnés et pratiqués par une équipe pluriprofessionnelle. Dans une approche globale et individualisée, ils ont pour objectifs de: • prévenir et soulager la douleur et les autres symptômes, prendre en compte les

besoins psychologiques, sociaux et spirituels, dans le respect de la dignité de la

personne soignée ;

• limiter la survenue de complications, en développant les prescriptions personnalisées

anticipées ;

• limiter les ruptures de prises en charge en veillant à la bonne coordination entre

les différents acteurs du soin. » (Recommandations Anaes « Modalités de prise en charge de l’adulte nécessitant des soins palliatifs », 12/03/02)

« Lorsqu'une personne, en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable, quelle qu'en soit la cause, décide de limiter ou d'arrêter tout traitement, le médecin respecte sa volonté après l'avoir informée des conséquences de son choix. La décision du malade est inscrite dans son dossier médical.

Le médecin sauvegarde la dignité du mourant et assure la qualité de sa fin de vie en dispensant les soins visés à l'article L. 1110-10. », article L.1111-10 du Code de la santé publique.

Liens:

Loi n°2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie

"La fin de vie" - du côté des proches - Article Cancer Info

 

La législation sociale

L'impact du cancer dépasse le cadre des soins, il touche la vie quotidienne et les projets futurs.

Il est donc nécessaire que les patients et leurs proches soient informés sur les démarches à suivre pour organiser leurs vies personnelles, familiales et professionnelles durant les traitements qui entraînent souvent des périodes d'absences du domicile plus ou moins prolongées.

Il est important de connaître les aides sociales que vous pouvez solliciter pendant et à la fin des traitements.

Voir également la nouvelle convention AERAS (s'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), signée le 1er février 2011.

Liens:

Guide: démarches sociales et cancer (INCa)

Le référentiel législatif (Réseau Convergence Cancer -R2c)

Convention AERAS

Un référentiel social guyanais est en cours de réalisation. Des fiches pratiques pour les patients de Guyane seront mises en ligne prochainement.

 

Les soins de support

Définition: « ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades tout au long de la maladie, conjointement aux traitements oncologiques ou onco-hématologiques spécifiques lorsqu'il y en a » Oncologie 2004; 6:7-15

Objectif: Permettre une meilleure prise en charge globale du patient tout au long de la maladie, y compris pendant la phase dite de rémission.

Les soins de supports sont divers et doivent être adaptés en fonction de caractéristiques propres au patient, dès l'annonce du diagnostic. Les personnes qui interviennent dans les soins de support peuvent être des professionnels de santé ou paramédicaux mais également des associations de bénévoles.

Le Plan Cancer 2009-2013 (mesure 19) encourage le renforcement des soins de support.

support

 

Pour plus d'informations:

Les soins de support (INCa - Cancer des moyens pour agir)

Les différentes composantes des soins de support (AFSOS)

L'assistante sociale (Cancer Info)

Le soutien psychologique(Ligue contre le cancer)

Prise en charge spécifique de la douleur(INCa)

Prise en charge de la fatigue (Cancer Info)

Un accompagnement nutritionnel (Ligue contre le cancer)