Réseau Onco Guyane

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le réseau ONCOGUYANE, en partenariat avec l'association CASODOM (Comité d'Action Sociale en faveur des Originaires des Départements d'Outre-mer en Métropole), a développé un réseau d'accueillants familiaux en région parisienne.

L'objectif est de permettre aux patients de Guyane de bénéficier d'un hébergement convivial qui est une alternative à l'hospitalisation contrainte ou à l'hôtel.

Les patients éligibles pour bénéficier de cet hébergement sont ceux qui doivent partir pour des soins ne pouvant être réalisé en Guyane, notamment la radiothérapie. Les patients moins favorisés sont prioritaires.

Au regard de la convention établie avec la CGSS pour le financement de ce dispositif, seuls les patients qui bénéficient du régime général de sécurité sociale ou de la MSA pourront être inclus dans le dispositif.

Les patients doivent être orientés vers le réseau par leur médecin qui explique quels sont les traitements préconisés et l'établissement de soins qui prendra en charge le patient. Le médecin lance également la procédure d'évacuation sanitaire.

Le réseau fera le lien avec le CASODOM afin de rechercher un accueillant résidant à proximité du centre de soins. Le patient sera ensuite reçu au réseau ONCOGUYANE pour un entretien avec l'assistante sociale et la psychologue afin de préparer au mieux le départ et anticiper les problématiques qui pourraient apparaître lors du retour en Guyane.

Actuellement, les cures chimiothérapie pouvant être réalisées en Guyane et en raison des effets secondaires potentiels, les patients qui subissent ses traitements ne peuvent être inclus dans le dispositif.

Le réseau régional de cancérologie ONCOGUYANE a souhaité mettre en place des actions de proximité pour les patients de Guyane afin qu'ils bénéficient d'un soutien dans leur vie quotidienne déjà bouleversée par les traitements médicaux.

Un accompagnement social et psychologique a donc été mis en place avec l'intervention d'une assistante sociale et d'une psychologue qui reçoivent les patients et leurs proches.

Les consultations sont réalisées à la Maison des Réseaux sur rendez-vous.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la coordinatrice du réseaux ONCOGUYANE au: 05.94.27.16.01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

lundi, 03 juin 2013 15:08

Les soins de support

Les soins de support sont "l'ensemble des soins et soutiens qui peuvent être proposés à une personne atteinte de pathologie cancéreuse, à côté des traitements spécifiques destinés à soigner sa maladie comme la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie." (Brochure "Les soins de support, pour mieux vivre les effets du cancer", Ligue contre le cancer)

Les soins de support sont très divers:

- Prise en charge de la douleur

- Soutien psychologique

- Accompagnement social

- Nutrition

- Rééducation

- Socio-esthétique

...

L'accès aux soins de support doit être proposé lors de la consultation d'annonce afin que les patients puissent en bénéficier dès le début de leur prise en charge.

Pour plus d'informations:

Brochure soins de support - Ligue contre le cancer

Site internet de l'AFSOS (Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support)

lundi, 03 juin 2013 14:55

Les droits des patients

lundi, 03 juin 2013 14:45

Prévention et dépistage

Prévention

L'incidence de certains cancers est liée à des facteurs de risques.

Les facteurs de risques les plus connus proviennent:

- Du comportement des individus: tabac, alcool, alimentation, activité physique

- De l'environnement: pesticides, particules fines, agents infectieux...

- Du travail: exposition à l'amiante

Pour plus d'informations: cliquez ici

Dépistage


La détection précoce des cancers augmente les chances de rémission. 

Certains dépistages sont organisés au niveau national: cancer du sein, cancer du côlon, cancer du col de l'utérus (à titre expérimental en Guyane).

L'organisme chargé des dépistages organisés en Guyane est l'AGDOC: 05.94.38.09.39

Les autres dépistages peuvent être réalisés à l'initiative du médecin ou du patient. Le plus souvent au regard de l'âge du patient (cancer de la prostate), des symptômes perçus ou d'une prédisposition génétique connue (dépistage précoce du cancer du sein).

Pour plus d'informations: cliquez ici

 

Certains publics nécessitent une prise en charge spécifique et personnalisée dans des centres référencés au niveau national:

-Les enfants et adolescents: cancers pédiatriques

-Les adultes ayant un cancer rare

-Les personnes âgées: oncogériatrie

-Les personnes atteintes de prédispositions génétiques: oncogénétique

Le dispositif d'annonce et le programme personnalisé de soins sont des obligations prévues par le Plan Cancer afin de permettre un meilleur accompagnement du patient dans son parcours de soins.

Le dispositif d'annonce comporte différentes phases:

-Un temps médical: réalisé par le médecin, souvent un spécialiste.

-Un temps d'accompagnement soignant: réalisé par un(e) infirmier(e) qui établi un bilan de la compréhension du patient des informations médicales délivrées par le médecin et précise s'il en est besoin certaines informations

-L'accès à une équipe impliquée dans les soins de support: les besoins en soins de support, notamment l'orientation vers un accompagnement social et/ou un soutien psychologique, auront été évalués lors du temps d'accompagnement soignant.

-Un temps d'articulation avec la médecine de ville: le Plan Cancer prévoit de remettre le médecin traitant au coeur du parcours de soins du patient. Il est donc nécessaire qu'il soit informé du déroulement de la prise en charge du patient.

 Le programme personnalisé de soins (PPS) retrace toute la prise en charge du patient et permet la liaison entre les différents professionnels impliqués.

Il doit être remis au patient dès le début de sa prise en charge et comprend:

-Un volet médical

-Un volet social

-Un volet contacts utiles

Un programme personnalisé de l'après-cancer (PPAC) est également en train de se développer.

Les réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) réunissent des professionnels de différentes spécialités médicales (au minimum trois) afin de discuter des nouveaux cas de cancer et décider de manière collégiale des traitements possibles.

A la suite de cette réunion, le médecin informe son patient de son futur parcours de soins au regard de la décision de la RCP.

 

lundi, 03 juin 2013 14:18

URPS

Les Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) regroupent les professionnels libéraux. Elles participent à l'organisation de l'exercice professionnels mais également aux projets régionaux d'organisation des soins.

Au sein du Conseil d'administration, sont représentés:

-L'URPS-Médecins: par Dr Alain-Yves BOUIX, président

-L'URPS-Infirmier: par Mme Mylène MATHIEU, présidente

Pour plus d'informations sur le rôle et le fonctionnement des URPS: cliquez ici

Page 1 sur 5